famille de sapinaud

Inventaire E.1647 (AD 79). Az alább látható leírás az ottani dokumentációjának másolata.. A Commons projekt szabad licencű kép- és multimédiatár. 9-3-1816. 1815 ? 1c) Marie Emilie Félicité SAPINAUD de BOISHUGUET, née le 15 octobre 1802 à La Limouzinière, décédée le 20 décembre 1831 à St-Laurent-sur-Sèvre. Il est confirmé dans sa noblesse par Barentin en 1666 et décède avant le 20 janvier 1676, date du testament de sa veuve. 6°) Marie Marguerite Pélagie SAPINAUD, baptisée à Bazoges-en-Paillers le 13 octobre 1744. D'où : 2°) Marie Juliette de SAPINAUD de BOISHUGUET, né le 29 octobre 1821 au Mans (72), qui épousa ? D'où : , né le 20 janvier1819 au Mans (72), décédé le 6 septembre 1887. 3°) Henriette Pélagie SAPINAUD, née vers 1746, décédée à Fontenay-le-Comte le 22 mai 1776 ; elle y avait épousé le 21 février 1775, Thomas de VERTEUIL, chevalier, seigneur de St-Léger, la Bironnière, etc… né vers 1733, décédé au Langon le 8 brumaire an III, fils de Thomas de VERTEUIL et de Marie Jeanne FILLON. " 12°) Charlotte Ambroisine Angélique de SAPINAUD, née vers 1773, décédée au château de La Rairie (La Gaubretière) le 29 juillet 1836. Partage le 20 juillet 1542 avec son frère François. Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Sans postérité. Une page pour l’école Sapinaud a été créée : ECOLE PRIVEE SAPINAUD Elle est gérée par deux administrateurs (1 membre OGEC / 1 membre APEL). Material Information Title: Gazette Nationale ou Le Moniteur Universel, Port-au-Prince copy Abbreviated Title: (20 reels, digitized at NBS from U.FL microfilm; UF/LLMC split costs) 15. Il avait épousé à Rennes le 12 mars 1878, Marie Louise ARNAUD, née à Niort le 7 mars 1856, décédée à Chantenay (44) le 20 février 1883, fille de Pierre Hippolyte ARNAUD et Léonide Mélanie MAROT ; dont, entre autres : 6a) Alphonse René Marie van BREDENBECK de CHÂTEAUBRIANT, écrivain, né à St-Sulpice-en-Pareds le 25 mars 1877, naissance déclaré à Rennes 3 jours après (cliquez sur la vignette pour agrandir l’image), fils naturel reconnu et légitimé par ses parents, décédé à l’abbaye de Kitzbühel au Tyrol en Autriche le 2 mai 1951, où il s’était réfugié après la défaite de l’Allemagne. Volontaire au Régiment de La Chatre dans la campagne des Princes, il est tué en 1792 dans un combat de nuit devant Menin. Dont du premier lit : 12. Il fut massacré par les Bleus (Hussards républicains), à Mésanger près d'Ancenis, après la déroute du Mans, sous les yeux de ses filles Aimée et Charlotte. 8.J.23/1 (AD 85). Capitaine aux grenadiers à cheval de la garde, chevalier de la Légion d'Honneur. Puis il remplace son oncle SAPINAUD de La Verrie, tué au Pont-Charrault et prend ensuite le commandement de l'Armée du Centre à la mort de Royrand. Votre aide est la bienvenue ! Se trouve à l'arrière ban de 1574 et sert dans la Compagnie des Gens d'armes de Guy de Beaupréau en 1585. Il avait épousé le 28 mars 1791 à La Chapelle d'Aligné (72), Françoise Michelle Flore RICHARD de BEAUCHAMP, fille de Toussaint Auguste RICHARD de BEAUCHAMP, écuyer, et de Jeanne Elisabeth de LA CHEVIÈRE. Charles Henri, comte de SAPINAUD de LA RAIRIE, né le 12 août 1798 à Nantes, décédé le 16 juin 1864 à Beaurepaire (85). empreinte du cachet du vicomte qui dÉchargea d’une autre lettre superposÉe. Războiul din Vendée a fost un război civil francez, care a avut loc în perioada 1793-1796, în care forțele armate ale primei republici franceze s-au confruntat cu armata catolică și regală care susținea vechiul regim. 11°) Henri Aimé Pierre de SAPINAUD, baptisé le 30 juillet 1771 à La Gaubretière. Elle sera néanmoins validée par jugement de la Cour royale d'Angers du 23 juillet 1817 contre les familles SAPINAUD et DUVAU. 6. Voir plus » Louis Sapinaud de La Verrie Louis Célestin Sapinaud, chevalier, seigneur de La Verrie, dit Le chevalier de La Verrie, né le 6 novembre 1738 au Bois-Huguet à Saint-Hilaire-de-Mortagne et tué le 25 juillet 1793 à la bataille du Pont-Charron, est un des chefs de l'insurrection royaliste de la guerre de Vendée. Il avait épousé le 4 février 1651 (contrat passé devant Bureau, notaire à la Séguinière), Claude LE NOIR de PAS de LOUP, dame de Bois Huguet (St-Hilaire de Mortagne), fille de Jean LE NOIR, écuyer, seigneur de Bois Huguet, gentilhomme de Mr le Duc de Retz, qui épousa 9 septembre 1627, chapelle St-Lazare de Mortagne-sur-Sèvre, Françoise LE GUAY. La Châtre. 16 nov. 2019 - Explorez le tableau « 1794 » de OLINDA, auquel 566 utilisateurs de Pinterest sont abonnés. Jules Félicité Augustin, dit le comte de SAPINAUD de BOISHUGUET, né le 26 décembre 1791 à La Chapelle d'Aligné (72), y décédé le 5 mars 1874. D'où : , chevalier, seigneur de la Bretonnière (St-Pierre des Echaubrognes) et de Lambrais. La famille de Sapinaud de La Rairie est une famille éteinte de la noblesse poitevine. Fait officier pour avoir, avec une soixantaine de hussards, mis en déroute deux Compagnies d'infanterie, tué de sa main le commandant et pris 2 pièces de canon au cri de "Vive le Roi". Antoine SAPINAUD, écuyer, seigneur d'Aubert et de Lande-Bergère (St-Martin du Bois, 49), où il réside en 1625. Ensuite les fils furent envoyés au collège de Beaupréau et les filles dans une pension à Mortagne où une de leur tante de La Verrie était supérieure. 5°) Louise SAPINAUD, baptisée 24 septembre 1661 à Montaigu. 7°) Louise Françoise de SAPINAUD, nommée dans le partage de 1743. Show off your favorite photos and videos to the world, securely and privately show content to your friends and family, or blog the photos and videos you take with a cameraphone. Chérin 187, Nouveau d'Hozier 300 (6917), Cabinet d'Hozier 307 et Nlle Acq. Il partage le 20.9.1605 la succession de ses parents avec ses puisnés. ?, dont sans doute : , cité en 1491 et 1501, qui épousa vers 1485, N ..., dont sans doute : , rend hommage à Civray, pour son hébergement de Fayolle (Savigné et Saint-Saviol) en mai 1537 (Beauchet-Filleau). Nicolas SAPINAUD, écuyer, seigneur de la Martayère. Pierre SAPINAUD, seigneur de la Bretonnière (Les Echaubrognes,79) qui épousa vers 1580, N ..., dont au moins : 3°) peut-être Philippe SAPINAUD, seigneur de la Haute Bergère. Son fronton portait le nom de la « Famille de Sapinaud », mais rien n’indiquait qui reposait en ce lieu. Karine Gouin और आपके अन्य परिचितों से जुड़ने के लिए Facebook में शामिल हों. Elle avait épousé vers 1800, Charles Adrien SOCHET des TOUCHES, écuyer, ancien officier aux Gardes françaises, né à Luçon le 3 avril 1771, décédé à Bazoges-en-Paillers le 29 juillet 1836, fils de Charles René Dominique SOCHET, chevalier, seigneur des Touches, chef d'escadre des armées navales, commandeur de l'Ordre Royal et militaire de Saint Louis et de Marie Aimée Henriette de MAURAS, dont : 1a) Clémence Bonne Charlotte SOCHET des TOUCHES, née à Bazoges-en-Paillers le 31 janvier 1803, décédé le 20 octobre 1872 ; elle avait épousé à Bazoges-en-Paillers le 16 août 1825, Gustave Charles Augustin MAJOU de LA DÉBUTRIE, né à Rochetrejoux le 29 mars 1802, y décédé le 8 mars 1885, fils de Charles Augustin MAJOU de LA DÉBUTRIE et de  Françoise Henriette Joséphine VEXIAU. C'est la même personne qui épouse le 12 mai 1818 à Paris (paroisse St-Sulpice), Louis Michel CRUCY (1786-1854), d'où la famille CRUCY de VAU, avec postérité dans les familles de RODELLEC du PORZIC et  de MOUSTIER. 11. Louis-Dominique Ussault appartient à une ancienne famille du Bas-Poitou ; il est lui-même fils d’un aubergiste et né à Pouzauges en 1767.. L’Insurrection qui éclate dans l’Ouest en mars 1793 va sceller son destin. Il avait épousé le  30 mai 1827 à Angers, Marie Joséphine de VIGIER, née le 1er août 1806 à Angers, fille de Jacques de VIGIER décédé en 1823, et de Victoire Joséphine CHALOPIN décédée en 1819, d'où : 1a) Ernestine Charlotte (Caroline ?) 4°) Jean SAPINAUD, auteur de la Branche de la Renollière. D'où au moins : 1°) Jules Félicité Augustin de SAPINAUD, qui suit. 1°) Charles René de SAPINAUD, né du premier lit, qui suit. Elle épousera en troisièmes noces René Prosper Philippe SAPINAUD, seigneur de l’Herbergement, cousin du 3 au 4 de son second mari. (Les Echaubrognes), décédé après 1656. Il était le second de douze enfants. Il épousa le 5 juin 1537, Gabrielle CAILLÉ, dame de la Louisière (Echaubrognes, 79), soeur de Mathurin CAILLÉ. Jean SAPINAULT, rend hommage au duc de Berry, le 20 janvier 1414 pour ses hébergements de Fayolle et Panessac (bibliothèque de l'Arsenal) et le 12 septembre 1418 au Dauphin pour Fayolle, le tout venant du chef de sa femme, Ozanne JOUBERT (Jobert), héritière de Fayolle (Saint-Saviol, près Civray), fille d'Hervé JOUBERT, co-seigneur de Fayolle (décédé avant 1409) et de Louise d'APPELVOISIN. Chevalier de Saint Louis, Il décède le 18 janvier 1842. 1b) Marie Félicité Ernestine SAPINAUD de BOISHUGUET, née le 23 juillet 1829 à Angers, qui épousa le 19 décembre 1853, son beau-frère, Ernest Marie, comte LE BIHAN de PENNELÉ, né le 6 janvier 1822 à Morlaix, châtelain de Kersaintgilly (Guiclan, 29). Officier au Régiment d'Aquitaine-Infanterie (15 ans de service). Cadet-gentilhomme au Régiment de Foix-Infanterie en 1778, il se retire en 1789, avec le grade de Lieutenant. Il avait épousé le 4 février 1651 (contrat passé devant Bureau, notaire à la Séguinière), Claude LE NOIR de PAS de LOUP, dame de Bois Huguet (St-Hilaire de Mortagne), fille de Jean LE NOIR, écuyer, seigneur de Bois Huguet, gentilhomme de Mr le Duc de Retz, qui épousa 9 septembre 1627, chapelle St-Lazare de Mortagne-sur-Sèvre, Françoise LE GUAY. Merci à l'école Sapinaud pour ce beau projet sur la forêt tropicale avec le livre "Les Super Yoghiros volent au secours des arbres d'Amazonie". Seigneur de la Ratonnière et d'un hébergement à Jarzeis (Jarzay). 1b)  Philippe Auguste BRUNEAU, chevalier, seigneur de la Giroulière, né vers 1692, décédé à La Rabatelière le 23 août 1729 ; il y avait épousé le 21 mai 1710, Louise Madeleine de CHEVIGNÉ, née à Chavagnes-en-Paillers le 18 mars 1690, décédée à La Rabatelière le 1er février 1725, fille de Pierre de CHEVIGNÉ, seigneur de Limonnière, et d’Anne Philothée REIGNER, dont entre autres : 2a) Perrine BRUNEAU, dame de la Giroulière, née à Chavagnes-en-Paillers le 5 novembre 1721 ; elle épousa à Chauché le 18 janvier 1746 (dans la chapelle du château de Boisreaux), Jean Abraham de TINGUY, chevalier, seigneur de la Sauvagère, né en 1709, décédé à la Giroulière le 18 mars 1784, fils d’Abraham Théophile TINGUY, chevalier, seigneur de Vanzay, et de Marie Anne SUZANNET, d'où les TINGUY de LA GIROULIÈRE. Marie Pasquier on Facebookissa. Elle épousa  Louis de VALORY. Charles Daniel (de) SAPINAUD, chevalier, seigneur des Noues et de la Rairie, né le 28 décembre 1740 à Bazoges-en-Paillers. D'après certains elle aurait survécu aux massacres ; sauvée des colonnes infernales par un officier républicain et recueillie par une famille de paysans, puis confiée à la famille GOULLIN de LA BROSSE. Dont entre autres : Philippe Auguste BRUNEAU, chevalier, seigneur de la Giroulière, , né le 14.12.1656, décédé vers 1710. Jean René Prosper Félicité, vicomte de SAPINAUD de BOISHUGUET, baptisé le 14 décembre 1766 à Mortagne, 85 (né le 13). Officier au Régiment d'Aquitaine-Infanterie (15 ans de service). Variantes du nom de famille. Il avait épousé à St-Nazaire (44) le 18 mai 1903, Marguerite Eugénie Thérèse BACHELOT-VILLENEUVE, né à St-Nazaire le 4 août 1876, décédée à Boulogne-Billancourt (92) le 23 mars 1962, fille de Ernest Charles Amédée BACHELOT-VILLENEUVE, médecin à St-Nazaire, et de Emilie Rose BACHELOT. Pour revenir sur la page d’accueil afin de consulter une autre famille ou pour effectuer une recherche précise sur un patronyme, vous pouvez soit cliquer sur la favicone. Il épousa vers 1535, Marguerite CORGNOL, d'où : 1°) Jeanne SAPINAUD, qui épousa 24 juin 1570, son parent, Louis CORGNOL, écuyer, seigneur de Beauregard (Ébréon, 16), veuf de Renée BOISLÈVE, et fils de Pierre CORGNOL, seigneur de Beauregard et de Françoise MASSOUGNES. D'où au moins : Louis Célestin de SAPINAUD, dit le Chevalier de La Verrie, , baptisé le 30 mai 1726. décédé le 7 juillet 1786 à Mortagne-sur-Sèvre (85), Charlotte Loubette Jeanne Ambroise DUVAU de CHAVAGNE, Charles Félicité Prosper Magdelon DUVAU de CHAVAGNE, Jean René Prosper Félicité de SAPINAUD, Louis Joseph Aimé Jules SAPINAUD de BOISHUGUET, Charlotte Ambroise Barthélémie SAPINAUD de BOISHUGUET, Aglaée Rose Ambroise SAPINAUD de BOISHUGUET, Marie Emilie Félicité SAPINAUD de BOISHUGUET. 13 juillet 1820. une page in-4 (250 x 202 mm) sur double feuillet vergÉ mince. 5°) Gabrielle SAPINAUD, qui épousa par contrat du 8 mai 1604, Jacques BOYSSON, écuyer, seigneur de la Lardière. Il épousa le  26 février 1618, Louise de VIEUX-PRÉ, dont : , né le 17 février 1619, maintenu dan sa noblesse en 1666, avec ses cousins Honoré SAPINAUD, seigneur d'Aubert et Charles SAPINAUD, seigneur de la Louisière, décédé après 1667. De quoi nourrir vos convictions personnelles avec la référence Sapinaud si la seconde main fait partie intégrante de vos habitudes d'achat. Esprit Marie Auguste, dit Le Chevalier de SAPINAUD, Charlotte Ambroisine Angélique de SAPINAUD, Clémence Bonne Charlotte SOCHET des TOUCHES. Pièce Suite du texte Format : Nombre total de vues : 24 Suite du texte Description : Collection numérique : Fonds régional : Pays de la Loire Suite du texte

Documents à Fournir Pour Visa France En Cote D'ivoire 2019, Hotel Maldives Booking, Entrepôt à Vendre 94, Vacances Minorque Coronavirus, Entrée Raffinée Et Délicieuse, Générique Dessin Animé Année 90, Métropole Définition Ce2,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *